MON STAND AU QUAI DES ECRITS

gedc0719.jpg

                           DIMANCHE  3  JUIN  2012  - PENVILLERS - HALL B pour le QUAI DES ECRITS    



             Quarante auteurs dans ce hall "B" que nous avons tous trouvé froid et sans âme.

          Certains n'ont pas insisté et sont repartis tôt dans l'après-midi car, (avouons-le humblement), les visiteurs

           quimpérois et d'autres contrées nous ont, pour la première fois en quatre ans, bel et bien délaissés.

           Il faut comprendre que notre "salon littéraire" était malheureusement coincé entre le Salon de la BD et

           un troc et puces fort apprécié pour la diversité d'objets plus ou moins beaux, usagés...bref, toute une

           panoplie dans laquelle on peut fouiner à loisir pour trouver le petit "trésor" qui ira vite en rejoindre 

           d'autres sur une étagère du logis ou bien sera offert en cadeau à l'occasion d'une fête -voire la Fête des

           Mères-. Je ne dénigre aucunement, étant moi-même attirée par ce genre d'évènement.

           Malgré le lieu gris et ferreux nous offrant une trop grande superficie dans laquelle se perdaient nos

           stands, les organisatrices avaient concocté un agréable programme (conte, poésie, chants,

           percussion, guitare et une prestation fort bien exécutée par trois jeunes artistes harpiste, accordéoniste

           et violoniste) que grand nombre de visiteurs aurait pu apprécier. La publicité avait, de longue date, été            faite!

           Dehors: pluie, accalmie, re-pluie, fraicheur incommodante...mais incomparable à la tempête de l'an

           dernier pour notre Quai des Ecrits dans les jardins de l'Evêché qui n'avait pourtant pas été délaissé à ce

           point. Là-bas, le lieu est magique même en temps de pluie (qu'on se le dise!).

           Je souhaite sincèrement qu'en 2013 l'association Ker-Hars, organisatrice, obtienne de la municipalité

           de  Quimper -qui semble avoir trouvé parfait de nous parquer, nous, AUTEURS INDEPENDANTS dans

           ce lieu qui convient plutôt à des machines agricoles ou à des automobiles-. Nos ouvrages variés et de

           qualité méritent un lieu approprié et plus chaleureux.

           Comme je ne mâche pas mes mots et en tant que porte-paroles d'autres auteurs, je peux me permettre

           de tout simplement dire " C'est une honte!", ceci n'étant pas adressé à l'association Ker-Hars qui, hélas,

           semble ne pas avoir ni le choix ni la priorité, alors qu'elle se démène pour l'écriture dans toutes ses

           formes... dans tous ses états.

           Quimper dispose de tant de lieux plus sympathiques et Monsieur le maire ne déteste pas la

            littérature...cette année, il n'est pas venu nous accueillir, n'étant même pas représenté...je passe...


           Qué séra,séra.....gedc0719.jpg gedc0719.jpg 2013?



           

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×