JARDIN DE LA CHAPELLE SAINT FIACRE au CABELLOU (CONCARNEAU)

gedc0845.jpg

        


           Une journée magnifique que celle de ce samedi 11 AOÛT parmi artistes-peintres, sculpteurs et photographes.

           Certains présentaient leurs oeuvres dans la chapelle, d'autres sous un chapiteau placé au fond du jardin.

           On m'avait attribué le n°26 mais sans emplacement précis, n'ayant pas besoin de grilles destinées aux tableaux des peintres.

            Donc, champ libre, choix à ma convenance -ce que j'ai apprécié-.

            Après avoir posé dans un coin mes deux valisettes fort encombrantes (mes livres pèsent lourd!), me voici donc à arpenter de long

            en large la pelouse, en quête d'un endroit ombragé car le soleil semble vouloir être de la partie. Il y a un petit coin délicieux près

            de la fontaine mais un banc de granit serait caché par ma table; ce serait irrespectueux de ma part.

             Je choisis donc l'ombre d'un triple bouleau pleureur (eh oui, toujours planté par trois les petits bouleaux!). Un peu de nostaglie en

              pensant à mes siestes sacrées (ou sacrées siestes) sous le feuillage de leurs trois cousins à Kérambail que j'ai quitté avec

              regret. Mais, bon, il ne faut jamais revenir en arrière! Certains lecteurs me comprendront peut-être...

              Derrière moi les stands réservés au bar, aux crèpes et aux gâteaux bretons -cela va de soi- dont on distingue quelques

               éléments derrière la photo gentiment prise par une dame bénévole de l'association Saint Fiacre.

               J'ai vraiment une place de choix (pour ne pas dire "de roi"), avec vue directe sur tout ce qui bouge...et qui ne bouge pas!

               Hors chapiteau et placé à plusieurs centaines de mètres face à moi, un jeune artiste dont le thème de ses diverses créations

               (sculptures, parapluies, cravates, éventails, recueil...) est le RADIS! Sur un tableau, une jolie phrase: "LE RADIS, C'EST DE LA

               POESIE". Son HUMOUR donne  une note agréable, un ton "enfantin" à l'ambiance très artistique. Les bénévoles

               sont très sympathiques et aux petits soins pour nous.

               Les uns, les autres, nous circulons, discutons de nos différentes oeuvres. Je suis agréablement surprise de quelques

               compliments

               sur les illustrations de mes livres exécutées par SIX de mes SEPT petits-enfants (Camille, la petite dernière qui vient de fêter

               ses quatre ans, est prévue pour quelques dessins de mes prochaines créations). Elle s'exprime déjà, telle un(e)Picasso en

               herbe,

               et je pense qu'un jour elle tiendra aisément sa place ici, à Saint-Fiacre!

               Pour en revenir à mes "bouquins", la bonne surprise de revoir plusieurs de mes lectrices rencontrées, il y a quelques temps,

               dans les salons du château de Kerminaouët. Une écrivaine chilienne publiée dans son pays, une jeune femme espagnole;

                tous ces échanges dans l'art de l'écriture me re-motivent pour continuer le roman que je pense publier l'an prochain:

                thème différent de mes précédents ouvrages où l'imaginaire côtoie des faits historiques...ce qui m'oblige à me documenter

                scrupuleusement. Mais "CHUT", surprise surprise!


                                                                                                           KENAVO!

               

               

              

              

           

.


CABELLOU

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×